Vis ma vie d'étudiante/ jobbeuse...

Publié le par Aux folies de la vie

Vis ma vie d'étudiante/ jobbeuse...

Je vous ai fait un article sur moi il y a quelques semaines sur le blog car beaucoup de questions m'étaient posées sur ma vie, mes jobs... Et cet article a lui même suscité des interrogations de la part de certaines personnes. J'ai donc décidé de faire un article pour vous expliquer un peu comment je fais pour concilier ma vie d'étudiante, ma vie professionnelle et ma vie personnelle.

Sachez que vous n'êtes pas les seules à me dire "comment tu fais pour tout faire?", des personnes de mon entourage ou des personnes que je rencontre via mes boulots se posent souvent cette question.

Tout comme l'article sur moi, n'allez pas croire que je suis nombriliste (loin de là cette idée, les personnes qui me connaissent vous le diront, je pense beaucoup plus aux autres qu'à moi même). Et je ne prends en aucun cas mon cas (cimer la répétition ^^) pour une généralité. Je sais que je ne suis pas la seule à faire cela.

Rentrons dans le vif du sujet...

Concrètement, vous le savez si vous avez lu mon article sur moi, je jongle entres 3 boulots (dont 2 qui relèvent plus de la passion que du travail pour l'argent), mes études en Master de Communication et ma vie personnelle (amoureux, amis, famille...). Cela fait 4 ans que je suis à l'université et 4 ans que je travaille en parallèle de mes études pour payer mon loyer, mes courses et les plaisirs (si peu soient ils en ce moment). En réalité, je travaille depuis mes 15 ans, j'ai commencé par du babysitting tous les weekends et toutes les vacances scolaires pendant 3 ans et la majorité arrivée, mes parents ne pouvant plus m'aider pour mes études et mon loyer, j'ai trouvé un job en tant que caissière (ce n'est pas un boulot facile malgré les apparences; les horaires, les collègues, les clients, il faut être "costaude"). Pendants ces 3 années, je ne savait plus ce qu'était un samedi ou ce qu'étaient les vacances scolaires et je cherchais un stage pour valider ma Licence 3 pendant mes temps libres qui devenaient très précieux par leur rareté.

Stage trouvé, Licence validée, j'ai tout lâché dans l'espoir de trouver un job dans ma branche pour vivre de ma passion et non plus aller au boulot à reculons. J'ai passé mes 2 mois de vacances d'été à chercher un boulot pour la rentrée car je savais que j'allais emménager avec mon amoureux et que j'en avais besoin. Ces 2 mois de "procrastinage" m'ont fait réaliser que je ne savais pas 'rester à rien faire'. Je suis une personne qui adore rester chez elle mais qui à contrario adore bouger dans tous les sens, avoir des responsabilités diverses et variées, se rendre utile et je déteste ne rien faire.

Certaines personnes peuvent se dire que je fais cela pour l'argent mais loin de là car je ne me fais pas un salaire de ministre. Sachez que je ne pourrais pas vivre sans le salaire de mon chéri. Ce n'est pas parce qu'on a plusieurs boulots qu'on a plus d'argent. L'argent n'est pas ma priorité première quand je cherche un boulot et quand je l'acceptes (même si j'y penses évidemment comme tout le monde).

J'aime me dire tous les jours en me mettant à travailler que j'ai beaucoup de chance de pouvoir d'une part travailler de chez moi selon mes horaires (en partie), de pouvoir vivre de ma passion (le journalisme) et de pouvoir le concilier avec mes études et ma vie personnelle.

Je peux le concilier avec mes études car je suis à la Fac et que les horaires sont assez malléables et que l'on fais un peu notre emploi du temps à notre sauce (à condition de suivre correctement). Mais parfois je me dis que si j'avais été dans une école, je ne pourrais pas faire tout ça.

Et sachez que si je fais tout cela c'est aussi grâce à la compréhension de mon amoureux qui me connaît et qui comprend que je veuille combiner plusieurs boulots. Et qui est là pour me dire 'STOP' quand il voit que je suis fatiguée et qui m'aide beaucoup dans les tâches à la maison... Et de ma famille. 

Je ne vous cacherait pas qu'au début, j'avais l'impression de faire un gros saut dans le vide car je ne savais pas trop dans quoi je me lançais et que j'avais plus de responsabilités que je ne croyais. Comme je me connais, je sais que je suis beaucoup plus active et réactive le matin tôt donc comme c'était à moi de me fixer mon timing, je me lève assez tôt pour commencer donc évidemment j'ai des moments de fatigue... (en sachant que beaucoup de mes déplacements pour le journal sont le soir), mais je me dis tous les jours que je suis chanceuse de pouvoir faire tout ce que j'aime et d'avoir un entourage aussi compréhensif que le mien.

J'espère que vous aurez réussi à arriver jusqu'ici étant donné qu'une fois de plus, mon article fait 6 pieds de long mais c'est un sujet très large. Je suis à votre disposition si vous avez des questions, si vous voulez des conseils ou même pour partager des expériences.

Prenez soin de vous <3.

Publié dans Divers

Commenter cet article

Maryse 07/02/2015 10:09

Tu es très courageuse de travailler pendant tes études bravo !

Aux folies de la vie 07/02/2015 13:35

Merci mais on est beaucoup dans ce cas- là (malheureusement). Mais j'aime ce que je fais et c'est le principal =).